Valeurs

Une éthique de la relation soignante et une philosophie de la formation

L’IFSI des Diaconesses de Reuilly est un des établissements de la Fondation des Diaconesses de Reuilly (Fondation protestante reconnue d’utilité publique).
En référence aux valeurs de l’institution, il exclut tout prosélytisme et s’appuie sur des valeurs humanistes. Il souhaite manifester :
- sa volonté d’ouverture : à toutes les cultures, religions ou appartenances sociales, à toute question que soulève la vie des Hommes.

Il se veut :

- un lieu de liberté de pensée qui implique écoute et réflexion,
- un lieu de respect de l’autre, visant à renforcer les solidarités (accompagner la vie),
- un lieu favorisant le développement des différents acteurs impliqués, leur capacité à « vivre ensemble ». Le soutien y est bienveillant mais non complaisant,
- un lieu de recherche éthique où nous essayons de ne pas réduire la démarche à un catalogue d’idées généreuses, coupées de la réalité. Ici, notre démarche n’est pas préalable à l’action, elle lui coexiste et vise à donner un sens à nos pratiques même si les réponses sécurisantes se dérobent parfois – souvent – à nous.

Pour l’équipe pédagogique de l’IFSI des Diaconesses, soigner c’est accompagner une personne ou un groupe dans la réponse aux besoins individuels ou collectifs de santé.


Nous pensons aussi que les soins doivent :
- assurer sa sécurité,
- être attentifs aux différentes composantes de la personne et notamment aux ressentis et émotions vécues
- viser à renforcer quand cela est possible, l’autonomie de la personne soignée,
- prendre en compte sa dynamique propre, son projet, lui permettre d’être SUJET, ACTEUR de sa vie.
Le soin s’inscrit avant tout dans une démarche du prendre soin.

L’IFSI vise à être en prise avec l’évolution des métiers soignants en lien avec les besoins de soins actuels de notre société dans les domaines
• de la petite enfance (crèches, halte-garderie, maternité, structures de pédiatrie, foyers maternels, etc.),
• du soin en médecine, en chirurgie, en ambulatoire, en hôpital de jour,
• du soin à domicile ou de la médecine préventive (santé scolaire, santé en entreprise…),
• du soin auprès des personnes âgées (soins palliatifs, de réadaptation),
• de la santé mentale et de la psychiatrie.